mercredi 10 octobre 2018

Oscar a grandi...

Pour tous ceux qui ont eu le plaisir de le voir dans notre jardin, quelques nouvelles d'Oscar...
Il va très bien, mange beaucoup et réclame pour se promener hors de son enclos...



       
 Avec ses copains les canards...

Cornus kousa ou l'arbre aux fraises...




        Les cornus kousa ont abondamment fleuri cette année... Et ils ont également fructifié.
      Non seulement ces  petits fruits sont jolis mais ils sont également comestibles et délicieux...



jeudi 23 août 2018

Les vedettes de la mi-août...

Le 15 août est passé...
 La lumière s'adoucit. 
Les températures deviennent plus supportables..
Cet été aura été vraiment très agréable, même s’il nous laisse un tant soit peu dubitatif...
Mais sachons profiter des quelques vedettes du moment...


L'hydrangea paniculata 'Limelight' 
une valeur sûre!








Pour la première fois en 25 ans (au moins!!!) nous 
 récoltons une belle quantité de fraises. Et il y en a encore à venir car ce sont des fraisiers remontants.
Tout le travail du jardinier aura été récompensé!
Il est fort question d'en faire un second à l'automne...







Les fraisiers en bac géant!!!
Le rosier Louis Blériot. Il fleurit pratiquement tout l'été, jamais malade, s'adapte à toutes situations, bref, mon chouchou. Je lui pardonne son absence de parfum.









...en compagnie de salicaire, solidago et de l'hydrangéa paniculata "Limelight".
















Les fleurs du leycesteria "Golden lantern"     dont la floraison est particulièrement abondante cet été.









    Les fruits le l'euonymus planipes, "bonnet d'évêque"







Et toujours l'épaire faciée qui est bien installée et qui se régale des insectes qui n'ont pas su éviter sa toile...




















  






jeudi 2 août 2018

Des hydrangéas...

2018, une année propice aux hydrangéas?
L'année 2017 s'était distinguée par une gelée destructrice fin avril. Tous les hydrangéas avaient énormément souffert. Peu ou pas de fleurs... Cela leur a peut-être permis de se prendre des forces pour cette année. Nous avons été largement récompensé de notre patience...

Les aspera:

aspera "Villosa"
Le plus spectaculaire par sa taille (3 mètres!) et son bleu-violet malgré une terre pas vraiment acide...
 A l'assaut de la lune?...








Aspera "Hot chocolate" qui doit son nom à la couleur brune de son feuillage (la photo n'est pas très fidèle)












Aspera "Robusta", encore jeune mais très prometteur...


Les paniculata:











paniculata 'Crug farm"


                                                           Paniculata "Limelight"


Les macrophylla:


Macrophylla "Glyn church" dont les pétales commencent à rougir...



   





             



               paniculata "Lanarth blanc"























Les arborescens:


Arborescens "Annabelle" en compagnie de la rose "Kanterbrau"



Les pétales verdissent au fil des semaines ....


Les heteromalla:


 
heteromalla "June pink"



                                                                   heteromalla "Jerymyns Lace"


heteromalla "Xanthoneura"






heteromalla "Long white"

Les quercifolia:

 Un mélange de quercifolia "Snowflake" et "Alice"
En attendant leur feuillage rougeoyant... 


Les involucrata:

 
involucrata "Toraku Tama"

Vers un réchauffement? Une preuve...

Une preuve que notre planète se réchauffe? En voilà peut-être une...



 Ce lagerstroemia en fleurs fin juillet!!! 
Bon, pas une super beauté car il se remet à peine d'une gelée qui me l'avait fait penser mort...
J'avais hésité à l'acheter dans une foire aux plantes voilà quatre ans. Mais la pépiniériste m'avait dit : "Avec le réchauffement de la planète, il peut peut-être fleurir chez vous..." Bingo! Après deux ans de boutons prometteurs mais qui ne s'étaient jamais épanouis faute de chaleur suffisante, c'est chose faite cette année!
Affaire à suivre....

Araignée, mon amie...

Je ne pourrai jamais détester une araignée! Trop belle! Et quelle artiste!
Araignées, je vous aime...
Pour profiter de la taille maximum, cliquer sur la photo.

vendredi 6 juillet 2018

Un jardin pour s'y reposer...

C'est un fait, nous ne nous prenons pas suffisamment le temps de nous poser, et mieux, nous reposer dans notre jardin.
Tous les jardiniers vous le diront, impossible de s'asseoir plus de cinq minutes. Un détail attire notre regard et nous voilà repartis avec le sécateur, la brouette....
Plus d'un visiteur nous l'ont déjà dit, notre jardin invite à la détente et au repos. Nous prenons ça pour un compliment...
Profitant du soleil qui nous honore de sa présence depuis plusieurs jours, j'ai fait l'inventaire des petits coins  propices à ces moments de répit et à la rêverie...

Devant la chambre au potager...

Sous le pommier reinettes-clochardes



Tout au fond du jardin, sous les actinidias qui, bientôt, donneront une ombre bien appréciable par ces fortes chaleurs...

Sur la terrasse de l'atelier, au milieu du jardin, avec une vue plongeante sur les parterres fleuris...
encore plus convivial....



Sur la petite terrasse "aux cinq sens", où l'on peut paisiblement à la fois écouter couler le petit ruisseau, respirer le parfum subtil de rosiers des plus odorants, profiter d'une jolie vue sur les parterres fleuris, apprécier la douceur du moment et pourquoi pas savourer un petit macaron maison...



Sur le banc en pierre à côté du bassin...

Sous la tonnelle à l'abri des clématites en fleurs...


Ou bien caché sous le rosier American Pillar...


Que l'embarras du choix!....